Journée d’Etudes CEIIBA : “Espagne-France : transferts, échanges et mobilités (XVIIIe – XIXe – XXe siècles)”

Organisateurs : Cécile Mary Trojani, Emilie Cadez Ortola, Alet Valero

Vendredi 10 novembre 2017 – Université Toulouse-II Jean Jaurès

Une Journée d’Etudes organisée par le CEIIBA (Comité organisateur : Cécile Mary Trojani, Emilie Cadez et Alet Valero) s’est tenue le vendredi 10 novembre 2017 à l’Université Toulouse Jean Jaurès. Intitulée « Espagne-France : transferts, échanges et mobilités (XVIIIe – XIXe – XXe siècles) », cette manifestation scientifique fut l’occasion d’apprécier les modalités particulières des multiples contacts culturels qu’ont connus les deux pays depuis le siècle des Lumières jusqu’à l’époque contemporaine. Continuer la lecture de Journée d’Etudes CEIIBA : “Espagne-France : transferts, échanges et mobilités (XVIIIe – XIXe – XXe siècles)”

Conférence Luisa Valenzuela “L’écriture et le masque: littérature, femmes et politique”

26 octobre 2017 – Resp. Thérèse Courau

 

Notre équipe CEIIBA a accueilli la célèbre écrivaine argentine Luisa Valenzuela dans l’axe « Contre-archives » de notre programme de recherche. Cette invitation fait suite à celles de Cristina Rivera Garza en 2014, Ana García Bergua en 2015, Cecilia Eudave en 2016, une tradition qui participe à la reconnaissance des autrices et des femmes dans le champ littéraire. La conférence, présentée par la professeure Marie-Agnès Palaisi et dirigée par la professeure Thérèse Courau, s’est divisée en trois parties : une présentation de l’œuvre de Luisa Valenzuela, puis un ample entretien pris en charge par la professeure Courau sur le concept de la « máscara » dans la littérature de Valenzuela et, finalement, un débat auquel a pris part la nombreuse assistance. Continuer la lecture de Conférence Luisa Valenzuela “L’écriture et le masque: littérature, femmes et politique”

Des histoires de visages : (pseudo) science médiévale et avatars (Conférence festival Scientilivres)

Par Amaia Arizaleta. Professeure d’études médiévales hispaniques  et directrice du CEIIBA .

 

Ma recherche personnelle, qui porte sur les textes hispaniques des XIIème et XIIIème siècles et sur l’histoire intellectuelle castillane à cette période, a été mise à contribution dans le cadre de Scientilivres : il est enthousiasmant de participer à la la diffusion publique des savoirs. Après tout, le visage, c’est bien un objet total : tous les éléments de la réalité humaine (physiques, psychologiques, sociaux ou politiques) s’y trouvent impliqués; le visage est produit dans l’humanité. Il s’agissait alors de parler de sciences : la physiognomonie était considérée comme une science pendant l’Antiquité et le Moyen Age. Continuer la lecture de Des histoires de visages : (pseudo) science médiévale et avatars (Conférence festival Scientilivres)

Compte rendu : atelier ‘découverte’ : ‘à découvert’ ! Avec Laurence Mullaly (2 octobre 2017)

La professeure Laurence Mullaly, de l´Université de Bordeaux Montaigne, a animé « l’atelier découverte : à découvert » dans notre laboratoire CEIIBA, autour d’archives et de contre-archives audiovisuelles, à travers le prisme des études culturelles et des études féministes et de genre latino-américaines et françaises. Continuer la lecture de Compte rendu : atelier ‘découverte’ : ‘à découvert’ ! Avec Laurence Mullaly (2 octobre 2017)

« Archives et contre-archives minoritaires: élites et discours subalternes »

À la suite des propositions de Michel Foucault dans L’archéologie du savoir (1969) et dans Dits et écrits(1994), et à partir des travaux plus récents réalisés en analyse du discours —citons, entre autres, Pêcheux et Fuchs (1975) ; Guilhaumou, Maldidier et Robin (1994) ; Maingueneau (1991) ; Charaudeau et Maingueneau (2002)—, notre équipe se propose de poursuivre les recherches menées précédemment, en relevant, pour l’aire culturelle ibérique et ibéro-américaine, le défi formulé par Benjamin : « Il y a un rendez-vous mystérieux entre les générations défuntes et celles dont nous faisons partie nous-mêmes » (Walter Benjamin, Sur le concept d’histoire– VII). Nous entendons ce « rendez-vous » en tant qu’actualité toujours en suspens de forces sociales dont les luttes, politiques et symboliques, ont été effacées ou déguisées par la tradition, les processus et les conflits de l’histoire.  Continuer la lecture de « Archives et contre-archives minoritaires: élites et discours subalternes »

Carnet scientifique